Antiblu® and Mycostat® FAQs

•Quels produits sont compris dans la gamme de produits antitache de sève?

En plus du contrôle des taches de sève, les gammes AntiBlu® et Mycostat® comprennent des agents antimousse, des éclaircissants, des insecticides et des enduits d’étanchéité finaux.

•Ces produits sont-ils efficaces pour les bois francs et les bois tendres?

Oui. Il peut exister des différences pour les applications spécifiques mais les gammes AntiBlu® et Mycostat® proposent toutes deux des produits qui couvrent les bois francs et les bois tendres, ainsi que le bois d’œuvre et les billes.

•Pourquoi me fier à ces produits?

Les gammes de produits de protection du bois AntiBlu® et Mycostat® de Lonza ont une réputation bien établie de contrôle réussi des taches de sève avec des ingrédients actifs qui sont largement utilisés dans les Amériques, en Australie et en Europe. Les produits AntiBlu® et Mycostat® sont fabriqués et vendus par Lonza, concédant de la marque Womanized® et experts bien établis dans l’industrie de la protection du bois.

•Dans quelle mesure les produits AntiBlu® et Mycostat® sont-ils sans danger à proximité de mes employés?

Comme avec tous les pesticides inscrits, il faut prendre soin d’utiliser un équipement de protection lorsque vous pompez, agitez et transférez le produit. Cependant, avec le port de l’équipement de protection approprié et la connaissance adéquate des produits, AntiBlu® et Mycostat® sont sans danger et faciles à utiliser par les travailleurs.

•Quelles précautions devons-nous prendre?

Des lunettes de sécurité et des gants résistants aux produits chimiques sont suffisants. Cependant, si vous transférez ou pompez une grande quantité de concentré, il est conseillé de porter un tablier et un masque facial. Consultez l’étiquette pour obtenir davantage de renseignements.

•Le produit est-il compatible avec ma solution existante d’un autre fabricant?

Les produits AntiBlu® et Mycostat® sont compatibles avec de nombreux autres produits, cependant il est toujours préférable de bien nettoyer l’équipement et recommencer à neuf lorsque vous passez à un nouveau produit antitache de sève. Veuillez communiquer avec le soutien technique pour obtenir des renseignements supplémentaires.

•Avec quelle fréquence dois-je nettoyer ma cuve ouverte de trempage?

Il est conseillé de nettoyer les cuves une fois par an, à condition qu’un toit recouvre la cuve. Un usage plus fréquent requiert un nettoyage plus fréquent.

•Avec quelle fréquence dois-je vérifier la solution avec ma trousse d’analyse?

Cela dépend de l’usage. En règle générale, il est préférable de vérifier deux fois par quart de travail ou, en cas d’usage moins fréquent, avant d’utiliser la solution pour le traitement.

•Avec qui devrais-je communiquer si un employé est exposé ou en cas de déversement?

Veuillez appeler la ligne d’assistance d’urgence permanente au numéro indiqué sur l’étiquette (1 800 654-6911) ou communiquez avec notre service Environnement, santé et sécurité (ESS) pendant les heures normales d’ouverture.

•Quel type de documentation ai-je besoin de conserver concernant l’usage des produits chimiques et les dossiers de dilution?

Bien que cela ne soit pas exigé, il est avantageux d’enregistrer les essences et les données de pieds-planches, ainsi que la quantité de concentré AntiBlu® et Mycostat® ajoutée à la solution. Ces renseignements vous permettent de surveiller l’état de votre solution en tout temps.

•L’EPA et l’OSHA ont-elles des exigences spéciales concernant l’utilisation de produits AntiBlu® et Mycostat® dans les activités de trempage?

Aucunes exigences réglementaires spécifiques existent, devant être respectées avant d’entamer les activités de trempage. Cependant, il faut tenir compte de plusieurs problèmes en cas de traitement via un système de trempage :

•Les imprégnateurs doivent prendre des dispositions pour un confinement secondaire pour la cuve de trempage et toutes autres aires d’entreposage de produits chimiques

•Une aire/un bac d’égouttement doit être disponible pour permettre la récupération appropriée de l’excès de solution de traitement avant d’entreposer le bois d’œuvre dans le parc

•La cuve de trempage et l’aire/le bac d’égouttement doivent être couverts et protégés d’une exposition aux eaux pluviales. Tout écoulement pourrait affecter la conformité de l’installation à son permis d’eaux pluviales. Comme avec tous les produits chimiques utilisés dans les procédés industriels, les déchets générés doivent être gérés et mis au rebut de manière appropriée.

•Quelles sont les quantités de concentré antitache de sève devant être déclarées sur mon installation, le cas échéant?

Les ingrédients actuels ne font pas l’objet de quantités devant être déclarées. Les usines doivent être au courant des exigences de déclaration SARA 312 et 313. Dans le cadre des exigences SRA 312, une installation doit déclarer les quantités d’entreposage de produits chimiques égales ou supérieures à 4 535 kg (10 000 lb) ou de substances extrêmement dangereuses (EHS) égales ou supérieures à 226 kg (500 lb) ou la quantité seuil prévue (TPQ), selon la quantité moindre. SARA 313 exige un rapport d’inventaire des rejets toxiques (IRT) pour les utilisations individuelles importantes de 11 340 kg (25 000 lb) ou davantage. Le rapport en vertu de 313 serait pour le propiconazole et le butylcarbamate de 3-iodo-2-propynyle.

•Avec qui dois-je communiquer pour obtenir des renseignements supplémentaires?

Veuillez communiquer avec votre représentant commercial.